Découvrir la commune

Découvrir la très pittoresque Saint Martin en Campagne

Saint Martin en Campagne est une commune de Seine-Maritime située  à 12 km de Dieppe, 20 km d’Eu et du Tréport, 75 km de Rouen, 125 km du Havre et 205 km de Paris.
Cette commune de 1 338 habitants et de 685 hectares s’étend à cheval sur le littoral de la Manche et la campagne du Petit Caux.

Commune dynamique, elle comprend sur son territoire une halte garderie, une école maternelle et une école élémentaire ainsi que toutes les infrastructures facilitant la vie des saint martinais :
une galerie marchande,
une zone artisanale,
des entreprises dont une centrale électronucléaire,
un complexe sportif et de loisir,
une plage équipée d’un poste de secours,
le GR 21 ou chemin des douaniers reliant Le Tréport au Havre,
le véloroute reliant la Ville d’Eu au Havre.
Le musée d’Histoire de la Vie Quotidienne.
D’un point de vue touristique, la commune propose différents types d’hébergements :
un camping grand confort de 154 emplacements,
des chambres d’hôtes,
des gîtes.

[/box]

La Maison Mercier

  • Un élément rare du patrimoine régional

    Située au cœur du bourg de Saint Martin en Campagne, la Maison Mercier est un bel exemple d’architecture civile ancienne, datant vraisemblablement du XVIème siècle. Cet édifice est probablement le seul de ce type qui subsiste dans la région du Petit-Caux.
    Il s’agirait en effet de l’une des plus anciennes maisons du Petit-Caux.
    Des origines à 1829, deux familles seulement se sont succédées dans cette maison entourée de bâtiments et de granges. Les recherches historiques continuent encore aujourd’hui sur l’origine de cette maison.

    A cause d’un problème de stabilité et d’un état qui devait être proche de celui qu’était le sien durant la révolution, la Maison Mercier a subi de lourds travaux de rénovation.

    La volonté première de la commune était de sauvegarder un tel bâtiment qui sans doute est le dernier témoin de l’histoire médiévale de Saint Martin en Campagne, mais aussi sans doute un des seuls bâtiments de la commune qui ait traversé les siècles sans avoir subi de modifications conséquentes ni de dégâts importants.

  • La mairie s’associe avec l’association « Musée des Arts et Traditions Populaires du Talou », propriétaire d’une collection d’histoire locale et artisanale,  sur le projet de création d’un musée, dont une partie sera hébergée dans la Maison Mercier.

    Ce projet permettra donc de faire le lien entre le passé médiéval de Saint Martin en Campagne avec comme digne témoin la Maison Mercier et la vie quotidienne des habitants du Petit-Caux durant le XXe siècle dont les témoins seront tous les objets de la collection de l’association.

    La Maison Mercier constitue aujourd’hui le piller principal et la base du « Musée d’Histoire et de la Vie Quotidienne », qui présente les habitudes de vie des habitants du petit Caux et des français en général, au XXème siècle. Pour visiter ce véritable témoin d’une époque révolue, merci de consulter les horaires du musée ici.

L’église Saint-Martin

  • Cette église est dédiée à Saint-Martin, évêque de Tours de 370 à 397, les premières pierres furent érigées au XIIIème siècle en son honneur, cependant, l’essentiel de cet édifice date du XVIème siècle après qu’il fut reconstruit. Le porche d’entrée en grès est daté de 1517. Sa tour-clocher, frappée par la foudre, fut rebâtie en 1902.

    La nef principale comporte de nombreuses statues à l’effigie de Saint-Martin, représenté en Evêque ou en soldat.

    La nef sud abrite une chapelle placée sous le patronage de Notre-Dame des Avoines. Celle-ci est représentée par une sculpture d’expression naïve.

    Dans le choeur, l’autel en bois est daté du XVIIème siècle. De part et d’autre de la porte du sacristie se trouvent deux pierres tombales du XIVème siècle.

    L’église Saint-Martin est pourvue d’une ex-voto, offrande faie à Dieu en demande d’une grâce. Il s’agit ici de la maquette d’un voilier à quatre mâts offerts par Monsieur Roussel (ancien Terre Neuva), suite à un naufrage auquel il survécut.Elle fut bénie en 1907.

Place de la Tolérance

  • Texte en cours de préparation.